Tendances de communication
Voir toutes les tendances de communication

"De l'ombre à la lumière" ou "de groupie à vedette"

La télé réalité explose. Depuis quelques années, elle a fondamentalement changé notre rapport au spectacle et à la célébrité.

juin 2007

Imprimer


Avant, à l'image de Loft Story, on exposait sa vie de tous les jours pour devenir célèbre. Certains avaient ainsi droit à leur quart d'heure de gloire comme le prédisait Andy Warhol. On a donc pu accéder à la célébrité en participant juste à un jeu télévisé et la société est vraiment devenue celle du spectacle.

Aujourd'hui, une donnée nouvelle et fondamentale est en train de transformer ce postulat : l'idée de partage fait son apparition, faisant voler en éclat une tendance forte à l'individualisme. Avant, on s'exposait pour exploser, aujourd'hui, on partage, on échange, à l'image des sites au succès planétaire comme MySpace ou Youtube.

Les progrès technologiques ont permis à tout le monde d'exprimer sa créativité : vidéo, photo, musique...On peut tous devenir artiste à son échelle. Mais être artiste sans pouvoir le montrer ou le partager, est-ce vraiment utile ? "Ce que je fais peut intéresser les autres", et par le biais de MySpace justement, de nombreux groupes de musique se font connaître, bénéficiant d'une plateforme d'écoute à l'impact gigantesque.

Des initiatives se montent pour que les individus puissent exprimer leur art. Un fan de musique peut désormais devenir un DJ en puissance grâce à son iPod : l'intérêt n'est plus dans le stockage de la musique, mais dans le partage et si possible, pour que le plus grand nombre en bénéficie.
Les iPod Battle se multiplient dans les grandes capitales et notamment à Paris, au Paris Paris avec un public, une piste de danse et deux individus armés d'un iPod. L'un après l'autre, et pendant une vingtaine de minutes, les deux participants jouent des titres de leur baladeur. Soit le public est conquis et danse, sinon il siffle et il faut passer au titre suivant ! Celui qui aura fait danser le public le plus longtemps a gagné et affrontera un nouvel individu.

Grâce aux nouveaux médias on line, tout le monde peut, plus que jamais, avoir son quart d'heure de célébrité.
Tous les médias off line commencent à rebondir et à s'emparer de ce phénomène. Par exemple, La Hype Gallery de Hewlett Packard s'est installée de façon éphémère au Palais de Tokyo : HP a proposé à des créatifs de venir imprimer et exposer leurs oeuvres dans ce musée pendant quinze jours. À l'issue de l'exposition, les artistes pouvaient repartir avec leurs oeuvres, les vendre et entrer en contact avec leur public, le tout grâce à la technologie HP. Cette opération s'est ensuite déplacée à Londres sur le même concept.

Ainsi, Monsieur Toutlemonde a la possibilité d'exposer dans un lieu habituellement réservé à des artistes.
La marque Mir Vaisselle a lancé un concours en faisant appel pour la première fois à de jeunes talents encore inconnus du design. Le but : rhabiller le temps d'un été deux produits d'entretien.
Aux États-Unis, Levis s'associe à Sunkist et à La chaîne américaine CW pour faire tourner un consommateur dans un sitcom, Fame TV.

Rien de plus facile aujourd'hui que d'exposer ses oeuvres grâce à des sponsors ou de devenir l'acteur d'un sitcom de pub...