Expériences de marques
Voir toutes les expériences de marques

L'irrésistible ascension de la télévision sur mobile

Président-fondateur (1) de Mobibase, qui diffuse le bouquet de chaînes pour téléphones mobiles ONE TV, Vincent Roger encourage les annonceurs à utiliser l'image pour communiquer auprès de leurs cibles ; le terminal mobile représente un moyen particulièrement efficace pour atteindre les jeunes consommateurs qui ont "déserté" l'écran traditionnel.

mars 2008

Imprimer


Vincent Roger, vous êtes un spécialiste de la télévision sur mobile. Quelles en sont, à ce jour, les caractéristiques les plus marquantes ?

VR : Aujourd'hui la plupart des offres retransmettent un flux live de chaînes existantes. Or, puisqu'elle est mobile, personnelle et multimédia, la TV mobile offre beaucoup plus d'opportunités que l'écran traditionnel. Elle favorise aussi des programmes courts et diversifiés car une session de visionnage dure environ 3 minutes. C'est pourquoi nous avons lancé ONE TV, un bouquet de 22 chaînes thématiques mettant à disposition des consommateurs des flux live, des vidéos à la demande et des contenus à télécharger. Le consommateur a ainsi beaucoup plus de liberté de choix et d'actions.

Vous avez lancé ONE TV, bouquet de chaînes spécialement éditées pour le mobile. Pourquoi ?

VR : A l'époque, les offres présentes se limitaient à la rediffusion de chaînes existantes, ce qui ne correspondait pas forcément aux 15-35 ans, grands utilisateurs de téléphones mobiles. Il fallait proposer une offre pour pallier à ce besoin. Après avoir identifié des thématiques comme la musique, l'humour, le jeu, la culture urbaine, les communautés, les marques, etc., nous avons créé un catalogue de chaînes adaptées.

Qui regarde aujourd'hui la télé sur téléphone ?

VR : Il s'agit pour les deux-tiers des 15-35 ans. A cette catégorie s'ajoutent les personnes qui ont délaissé la télévision de salon pour aller surfer sur des sites comme YouTube, MSN et MySpace et sur leurs mobiles. C'est au sein de ces nouveaux espaces que les marques doivent aller chercher ces consommateurs potentiels. Par exemple, pour une enseigne, il est simple et peu coûteux de lancer sa chaîne sur mobile sous sa marque avec, en plus, un bon buzz. C'est une démarche nouvelle ! Peu à peu, les audiences s'élargissent... il faut juste souhaiter que les opérateurs continuent de promouvoir des offres de forfaits illimités.

Vous êtes candidat à une licence DVB-H, pour lancer une nouvelle chaîne appelée ONE TV Plus...

VR : Cette technologie permettra de proposer un service de télévision mobile en mode broadcast. ONE TV Plus bénéficiera ainsi de notre expérience tant sur le plan technique, en ce qui concerne les productions, les licences, les marques, les habillages et les grilles, que sur le plan sociologique, en ce qui concerne les goûts, les besoins et les rejets des mobinautes. Nous avons beaucoup à apporter aux acteurs du PAF. Nous devrons travailler de façon complémentaire, chaînes "historiques" et nouveaux entrants, pour faire de la TV mobile un succès.

Votre conseil aux annonceurs ?

VR : Tenter vite l'expérience de TV mobile ; c'est simple et bon marché. Les annonceurs comprendront plus vite les particularités techniques, commerciales et économiques du mobile, et profiteront du décollage du marché. Il y a trois ans, tout le monde se demandait s'il fallait annoncer sur Internet. Aujourd'hui, ce sont les mêmes questions que j'entends sur la télévision mobile.

(1) avec Laurent Sarver